26/02/2012

PETIT patrimoine local, GRANDE valeur sentimentale

Quiévrain, Baisieux et Audregnies ne possèdent pas (ou plus) de châteaux et de grands bâtiments publics prestigieux. Seuls deux édifices sont classés sur la Commune : l’église St-Martin et l’octroi (face à l’ancien garage Defrenne). 

potale.JPGPar contre, les rues de nos villages sont parsemées d’un petit patrimoine rural, souvent des petits édifices, plus humbles et plus modestes, qui, de par leur proximité et leurs silhouettes familières, marquent le territoire et le cadre de vie d'une empreinte significative. 

Ces éléments de petit patrimoine populaire sont autant de témoignages du passé, des modes de vie et de pensée d'autrefois, des croyances et des traditions, des usages et des coutumes, des heurs et malheurs de ceux qui nous ont précédés. Ils contribuent fortement à l’identité de nos villages et à la qualité de notre cadre de vie.

Il peut s’agir d’anciens moulins, de cascades, de calvaires, de chapelles, de potales, de bornes, de monuments aux morts, de statues ou plaques commémoratives, de sépultures singulières, d’arbres remarquables ou de petits éléments du patrimoine ferroviaire et vicinal. 

quiévrain,baisieux,audregnies,patrimoineCe patrimoine collectif majoritairement apprécié et respecté par les quiévrainois mais aussi en voie de dégradation naturelle ou sujet à des actes de vandalisme, se doit d'être restauré pour les générations futures. Ces travaux peuvent faire l’objet d’une demande de subvention auprès du Service Public Wallonie

Une subvention maximale de 7.500€ est accordée pour des travaux d'entretien et de restauration et une subvention allant jusqu’à 2.500€  est possible pour les actions de mise en valeur et de promotion du petit patrimoine populaire local.

Voici quelques exemples de rénovations menées à bien dans d’autres communes : Beauvechain - Anhée - Neufchâteau

quiévrain,baisieux,audregnies,patrimoine

16:58 Écrit par Frédéric | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quiévrain, baisieux, audregnies, patrimoine |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.