06/02/2012

Un planning familial pour… les pigeons quiévrainois

Jadis, Quiévrain était connu pour ses lâchers de pigeons voyageurs. Aujourd’hui les oiseaux de concours sont partis mais les pigeons sauvages ont envahi le centre-ville.  Squatteurs pendant de nombreuses années de la maison communale abandonnée, depuis sa destruction, on les retrouve maintenant sur les toits de l’école Don Bosco ou de l’Athénée royal. 

Pigeons Don Bosco.jpg

Les raisons de cette invasion ? Une nourriture à foison, des prédateurs quasi inexistants et des édifices pour nidifier. Du coup, les portées sont plus nombreuses (même en hiver), la fécondité et la longévité anormalement élevées. 

C’est un réel problème car la surpopulation de pigeons urbains entraine de nombreuses nuisances : odeurs, malpropreté... et des fientes qui favorisent le développement des parasites et un risque de transmission directe de maladies à l’homme (ornithose, salmonellose…). 

Que faire ? Une chasse massive est peu respectueuse des animaux et difficilement envisageable dans un milieu urbain comme notre centre. Le placement de filets et picots sur certains bâtiments publics ne fait que reporter le problème sur d’autres édifices. C’est clair, il n’y a pas de solutions simples ! 

v218_w-250_Pigeonnier.jpgUne alternative plus durable existe : le pigeonnier. Le placement d'un ou plusieurs pigeonniers permet à terme de :

• maîtriser leur prolifération par le contrôle du nombre d'œufs amenés à éclosion;

• faciliter le nettoyage puisque les fientes sont principalement déposées à l'endroit où se nourrissent et où logent les oiseaux;

• contrôler le bon état sanitaire de la population aviaire.

De nombreuses villes allemandes, françaises ou hollandaises ont déjà opté pour ce système de gestion durable d’un problème vécu au quotidien dans notre commune. Selon l'expérience française (Paris notamment), le placement, d'un pigeonnier de 250 places permettrait de faire baisser la population de 1.200 individus par an. Un pigeonnier qui peut aussi devenir un outil pédagogique intéressant pour les élèves de nos écoles quiévrainoises. 

Gaia a réalisé un intéressant dossier sur le sujet

23:37 Écrit par Frédéric | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quiévrain, pigeons |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.